Osso bucco in bianco


Si je ne devais retenir qu'une seule recette de plat de viande,
de tout ce blog, je ne sais pas si ce ne serait pas celle-ci...

Une surprise magnifique ! 
Une recette inattendue ! 

Un jour vous trouvez ce morceau de jarret qui convient parfaitement
à cet osso bucco que j'aime tant, à la tomate, si parfumé ! 

Mais internet, les sites et blogs qui vantent la cuisine Italienne,
une amie d'origine Italienne de passage avec qui j'en  parle, 
tous réussissent à me convaincre de tenter ce fameux plat
mais bianco , alla Milanese !

On y va pour la gremolata en fin de cuisson qui va tant 
parfumer, même si l'anchois mêlé au persil et à l'ail 
ça surprend avec la viande !

Vous me connaissez ? j'aime tester !

On y va ? 






Ingrédients 

Pour 2 personnes :

2 ou 4 selon l'appétit morceau de jarret de veau
3 ou 4 carottes
2 branches de cèleri 
2 oignons jaunes
Farine
Beurre (50 g)
1 verre de vin blanc sec
Bouillon de poule ou viande (1/4 l, environ)
J'ai fait chauffer et réalisé ce bouillon avec des cubes bio
bien meilleurs...
sel, poivre

Gremolata :

2 filets d'anchois dessalés
1 gousse d'ail
1/2 botte de persil
1 citron non traité



La recette :


1) Faites de légères entailles sur les bords de la viande pour éviter 
qu'elle ne s'enroule à la cuisson

2 ) Faire fondre 50 g de beurre dans une cocotte et bien faire dorer les 
tranches de chaque côté (toutes les recettes conseillent 
de ne pas superposer les tranches de viande...)

3 )  Couper en dés les carottes pelées, la branche de cèleri en tous petits tronçons, 
émincer finement les oignons

4 ) Faire fondre dans cette même cocotte les 20 g de beurre et jeter dedans
oignons, carottes, cèleri et faire dorer doucement

5 ) Remettre la viande sur le feu, les légumes autour, une ou deux cuillères 
 à soupe de farine en voile au dessus et le vin blanc

6 ) Faire bouillir fortement le tout, puis ajouter le bouillon, saler très légèrement
(les anchois vont encore saler le plat...) et laisser cuire à feu doux 2 h environ
Si au bout d'une heure trente, la viande vous semble très tendre, cuite,
arrêter la cuisson, cela dépend de l'épaisseur de la viande

7 ) 5 mn avant le service, faire réchauffer le plat, dans le mixer, le pilon,
ou aux ciseaux, hacher finement le persil, l'ail, ajouter le zeste et quelques gouttes du citron,
verser dans la cocotte. Faire bouillonner 5 mn environ.

-----------------------


Ce plat est une réussite sensationnelle, deux inconvénients et non des moindres...

Cette viande est assez chère et le fait d'avoir de gros morceaux dans la cocotte 
empêche de le faire pour 6-8 personnes !!!

 (ne pas superposer la viande dit la recette, il faut donc  beaucoup de cocottes)

Mais en été, il n'y a pas que les soirées copains où l'on est très nombreux,
il y a les soirées en amoureux ou en petit nombre.

Vous allez bien trouver le moment pour faire ce joli plat ?

Après une chaude journée, le rosé bien frais,
 un risotto ou autre qui accompagne et vous voilà à Milan !


Tout est parfait !




Focaccia en moins de 50 mn et la pâte magique....




Je suis sûre que ça vous est déjà arrivé ? le pain, à la dernière minute : oublié !

Et quand il est à 6 km de chez vous...Comme ici, une solution, vite !

Et quand j'ai posé ce pain sur la table à 20 h alors que moins d'une heure plus tôt
quelqu'un a crié : "On a plus de pain ! mince (bon, un peu plus grossier, j'avoue :-) )


Alors là, j'ai agité mon nez à a la façon de ma sorcière bien aimée et...


tadam !








J'avoue, mais rien qu'à vous, ne le répétez pas !

je le dois à une promenade sur la blogsosphère...

Pour tomber sur le blog Aux délices du palais...    (clic)

Et repérer cette pâte magique (vous la connaissez tous ? déjà ? pfff
moi je découvre !)

Ah oui ! pas de farine complète ou semi, certes et vous me connaissez je les aime

ces farines...mais rapidement un pain tendre, 

une mie bien gonflée, un rien briochée ! super , dépannée et magicienne !


Ingrédients : 


2 verres de farine (verre pas le plus petit à moutarde, un moyen 
et ça marche...)
1 c. à café de levure lyophilisée bombée
1 c. à soupe de sucre
30 g de beurre mou (j'ai transformé en huile d'olive)
Sel et herbes de provence
3 c. à soupe de lait en poudre
180 ml d'eau tiède 


Tiédir l'eau et le sucre dans le robot à 37° pendant 3 mn

Ajouter les autres ingrédients sauf l'huile, mettre en mode pétrin
et observer...

Si les quantités sont bonnes, la pâte se met en boule, 
ajouter alors l'huile.

On fait lever 10 mn (plus si vous avez le temps mais pas trop !)

Faire chauffer le four th 200°

Dégazer, ajouter des herbes de provence, 
mettre en forme comme vous le souhaitez.
Laisser gonfler 5 mn
Huiler au pinceau le pain

Couper et jeter quelques oignons, câpres, tiges de romarin
Ce que vous voulez !

Faire chauffer le four th 200°
et déposer une plaque au fond de ce four

Lorsque le four est chaud, jeter une tasse à café d'eau dans le plat,
Enfourner la focaccia et laisser 25 mn environ 

(surveiller...)






A nous les tomates, champignons, olives, anchois, fromage, artichauts

 étalés généreusement sur cette pâte pour avoir en quelques minutes

(certaines font une seule levée en 10 mn) une belle pizza MAISON

Allez, je file, bronzer sur la chaise longue....vers 19 h je verrai si je fais 
un truc rapide avec pain pita :-) 




Dans vos commentaires, racontez moi....vous l'aviez 
déjà réalisée ? avec quelle recette ?

Et comment l'avez vous utilisée ?


La prochaine fois je tente un ajout d'épeautre...je vous tiens au courant...







LA tarte de l'été, pâte à la farine de maïs et fruits





Absolument délicieuse....LA TARTE DE L'ÉTÉ...


réalisée en quelques secondes, quelques minutes pour la tarte !



La pâte va être craquante (polenta....dedans),

farine de maïs, douce, sucrée naturellement 

et un peu de farine semi-complète, épeautre

ou farine normale.




Délicieuse, la première fois je l'ai réalisée avec la rhubarbe,


acidulée, vivifiante...et cette pâte avec cette compote était 


une découverte que nous avons adorée.



Testez ! vous devez essayer, il vous faudra aller au magasin


bio, elle sera légère et gouteuse et les fruits ne nécessitent pas de sucre


ou à peine un voile...






Ingrédients pour cette pâte merveilleuse :


120 g de farine (au choix)

120 g de farine de maïs (bio)

75 g de sucre

60 g de polenta fine

1 c. à café de sel

115 g de beurre froid coupé en parcelles de 1 cm de côté

2 jaunes d'oeuf

6 c. à soupe de crème fraîche


le déroulé :


1) Faire chauffer le four th 180°


2) Mettre dans le bol de votre robot les farines

le sucre, la polenta et le sel

3) Ajouter alors les éléments liquides et mélanger rapidement

4) Arrêter le robot et malaxer légèrement à la main.

5) Réfrigérer pour 1 ou 2 heures

6) Au bout de ce temps, fariner le plan de travail,
étaler grossièrement la pâte

7) couper les fruits en quartiers sans les peler,
les déposer sur la pâte

8) Faire cuire à 180° pendant 35-40 mn







Très belle recette de Kim Boyce, la pâtissière des grands 
chefs à New York.

Tirée de son livre le manuel de pâtisserie 
aux céréales complètes,
le moyen de manger sain, même les pâtisseries !



Gâteau à la betterave sans gluten...Délicieux !




Un grand merci à sylvie pour cette belle recette, 
un gâteau sans gluten,à la betterave...

Une belle surprise ! on avait beau 
m'avoir dit qu'il était délicieux, j'ai été extrêmement 
et très agréablement surprise...

De belles saveurs bien prononcées de noisettes torréfiées, 
une belle couleur presque rose....entre chocolat et rose,
moelleux, goûteux ! léger, parfait !

On y va pour l'IG bas (indice glycérique bas), 
très bas, même si le beurre contrarie nos plans de gâteau 
bon pour la ligne...Mais en restant raisonnable sur la quantité ?

Si vous aimez la betterave et espérez retrouver sa saveur ici,
vous allez être déçu, non ! pas betterave ! 
elle apporte juste le moelleux et la légèreté...











Ingrédients : 

200 G de beurre 
200 g de betterave crue
200 g de sucre, j'ai mis seulement 150 g et la prochaine fois 130 ?
100 g de fruits à coques torréfiés et hachés 
(j'ai mis 100 g de noisettes, je les ai hachées et passées à la poêle 
à sec, en secouant la poêle...quelques minutes sans les brûler....juste dorées)
3 oeufs
1 c. à café de poudre à lever
100 g de farine de riz
100 g de maïzena (farine de maïs)
3 c. à soupe de poudre d'amandes
le zeste et le jus d'une orange


1) Préchauffer le four à 200°

2) Peler et râper la betterave aussi finement que possible 
ou la réduire en miettes au thermomix vit 5

3) Mettre le fouet puis le sucre et le beurre mou 
dans le bol et commencer à fouetter

4) Ajouter peu à peu la betterave, les fruits à coques 
et les jaunes des 3 oeufs

5) ôter le fouet, puis ajouter la maïzena, la farine de riz, 
la poudre à lever, et la poudre d'amandes

6) Puis ajouter enfin la betterave, le zeste et 
le jus de l'orange bien mélanger au th vit 5

7) Monter les blancs en neige et les ajouter 
délicatement à la préparation

N'oubliez pas avant de monter les blancs en neige de
 bien laver et sécher le bol de votre th,
la moindre gouttelette d'eau empêche la montée de ceux-ci...

8) Verser la préparation dans un moule beurré et fariné et bien secoué afin de ne pas conserver trop de farine sur le moule.

9) Enfourner et laisser cuire 45 mn, vérifier en piquant le gâteau qu'il est bien cuit, il ne doit pas être encore crémeux....le couteau doit ressortir sec !







Et maintenant
 place au jeu !

Faites goûter et demandez à vos testeurs de vous donner la 
liste des ingrédients...

Et racontez moi : ici ils ont trouvé les noisettes torréfiées
et l'orange mais pas de betterave.




Voilà de quoi faire plaisir aux gourmands, aux intolérants ou à ceux qui souffrent de cette terrible maladie qui les oblige 
 à manger sans gluten !







Clafoutis ? oui mais de Chef Conticini...ou rien !



Dans la guerre du clafoutis avec ou sans noyaux
 de quel clan faites vous partie  ?

Moi de ceux qui sont convaincus, convaincus hein !
que les cerises ne doivent en aucun cas être dénoyautées.
Le coup du goût donné par le noyau, 
cette saveur d'amandes et là...
je suis tombée de l'armoire !

Monsieur le Chef Conticini dit :
 "on s'en fiche, faites comme vous voulez,
ça ne change rien " ???

Comment ? chaque fois que je fais un clafoutis 
j'explique à ma famille (rebutée par le fait ,disent ils,
 de trouver les noyaux pffff....petites natures) 
que cela est absolument
indispensable de garder les noyaux à la cuisson....
Cela donne cette saveur...amandes !


Donc, nous allons suivre les conseils de Monsieur Conticini et
allons y pour le clafoutis sans noyau et vite...

Des fruits sur le marché, encore beaux,
une recette très tentante  et des hôtes pour le soir...allez c'est parti !

Enfin, non...on se calme, il faut à ce dessert pour que tous les parfums
se mêlent, que la crème durcisse jusqu'à un aspect presque flan,
Il faut du temps au réfrigérateur ! 12 h...

Il n'est pas très sucré, vous pourrez si vous aimez les desserts avec une quantité de sucre
habituel en ajouter un peu 20 g ?

On envisage donc de se servir de cette belle recette tout l'été...
Abricots, nectarines, pêches, raisin....et sans noyau !

Profitons de cette saison magnifique toujours trop courte !






Ingrédients :


 - 3 jaunes d’œufs
- 2 blancs d’œufs
- 75 gr de farine T55 
- 80 gr de sucre semoule (très peu sucré ! les amateurs de desserts 
en ajouteront un peu 20 g ? )- 150 gr de crème liquide 30% type crème fleurette
- 325 gr de lait demi-écrémé
- 2 gousses de vanille 
- 4 gr de fleur de sel
- ½ cuillère à café rase de cannelle
- 180 gr de cerises (environ 18 cerises)
- 1 petite noix de beurre fondu (environ 10 gr)


La recette :

Faire chauffer le four th 165°


1 - Mettre votre robot, thermomix (vit 4)  ou autre robot en mode fouet et mettre pour 4 mn 
au moins, les oeufs entiers et les blancs, la farine, le sucre, les graines de vanille.
Le chef met de la cannelle...je m'abstiens, overdose de cannelle en ce moment, qui emporte
tout....donc je zappe !

2 - Ajouter ensuite le beurre, fondu, lait et crème

3 - Dans le moule de votre choix beurré et sucré (on badigeonne de beurre,
puis on saupoudre de sucre et on renverse le moule pour enlever l'excédent)
 disposer les cerises le côté bombé vers le haut et verser la préparation
tout doucement.

- Enfourner pour 35 à 40 mn dit le Chef...plus pour moi

Le Chef nous conseille de le sortir quand il ne tremble plus et 
que la pointe du couteau ressort humide


Même les cuisiniers doivent profiter de cette saison 
et là 10 mn le matin et hop  le dessert du soir est prêt !

Pensez à vous, vous qui lisez ces lignes...
préparez avant et c'est vite fait !






Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...